L’OM est éliminé de la Ligue des Champions

0
71

De manière extrêmement dominante, l’OM a réussi à obtenir une avance de deux buts face au Panathinaïkos. L’équipe a malheureusement concédé un but dans les dernières secondes du temps réglementaire, ce qui a entraîné une prolongation. Malgré les efforts déployés par les joueurs dirigés par Marcelino, ils ont fini par perdre avec un score de 2-1. Ce, après une séance de tirs au but se concluant sur un résultat de 3-5 en faveur de l’équipe adverse. Ce résultat a eu pour conséquence l’élimination de l’équipe de Marcelino de la Ligue des Champions. 

L’entraîneur de l’OM désolé

Marcelino a rapidement exprimé ses regrets envers les supporters, rapporte le foot actualité. Ce, suite à l’élimination de l’OM contre le Panathinaïkos (0-1, 2-1 3-5 t.a.b.) lors du 3e tour préliminaire de la Ligue des Champions. Cette sortie prématurée vers la Ligue Europa est d’autant plus décevante pour le Stade Vélodrome, qui a créé une ambiance exceptionnelle. Malheureusement, cette atmosphère ne pourra pas être partagée avec la compétition européenne prestigieuse. Une occasion manquée qui suscite des regrets, alors que Marcelino adresse ses excuses aux fans pour cette issue inattendue.

Les joueurs de l’OM ont tout donné, selon Marcellino

Involontairement, l’OM a troqué les journées du mardi et mercredi contre celles du jeudi, et une lourde frustration en découle. À quel degré ? Au premier affrontement, une équipe encore en phase d’ajustements s’est logiquement inclinée en Grèce. Le foot actualité a noté un score de 1 – 0.

Cependant, au match retour, les Olympiens ont présenté un jeu nettement plus propre pendant la totalité des 90 minutes. «Les joueurs sont irréprochables, leur engagement sur 120 minutes est indéniable. Mes félicitations à eux. Les statistiques soulignent une nette supériorité. Le destin nous a réservé un mauvais coup», a exprimé Marcelino lors de sa conférence de presse. Le destin ou plutôt la VAR, car l’arbitrage a une fois de plus été critiqué. Il y a eu un penalty non sifflé en faveur de Mattéo Guendouzi dans le temps additionnel. Cela renforce la notion d’un immense gâchis : Marseille a eu ses opportunités. En rejouant ce match dix fois, l’équipe le remporterait par deux ou trois buts d’avance neuf fois. Néanmoins, le destin a joué en sa défaveur.

L’OM, une place méritée à la Ligue des Champions ?  

C’est un gaspillage, tant sur le plan économique que sportif, même si franchir l’obstacle du Panathinaïkos n’aurait pas suffi sans vaincre Braga ensuite. Marseille aurait-il pu être favori face à l’équipe portugaise, classée 3e dans son dernier championnat ? La question se pose, soulignant un constat : l’OM est peut-être à sa juste place. Malgré une domination évidente, l’équipe de Marcelino n’a pas réussi à assurer sa qualification à la Ligue des Champions face au Panathinaïkos. Aurait-elle réussi face aux poids lourds européens ? Avec le temps, l’équipe aurait acquis plus de cohésion, mais en étant dans le chapeau 4, une poule abordable aurait été un souhait pieux. Cela rappelle la saison précédente, aboutissant au résultat actuel. En Europa League, le club phocéen affrontera des adversaires plus équilibrés. L’élimination précoce de la Ligue des Champions reste un rêve brisé trop tôt.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici