Ligue des Champions : l’OM dominé

0
79

L’enthousiasme des supporters de l’OM a été tempéré par un début de campagne en Ligue des Champions empreint de déception. L’équipe marseillaise s’est inclinée face au Panathinaïkós avec un score de 0-1. C’est dans le cadre du 3e tour préliminaire. Malheureusement, la performance affichée sur le terrain n’était pas à la hauteur des attentes. Cela laisse les fans sur leur faim. Le prochain match se profile au Vélodrome dès mardi prochain précise le foot actualité. Alors, les Marseillais se trouvent à un carrefour crucial. Ils devront se ressaisir et se surpasser pour renverser la situation.

L’OM a réalisé un recrutement ambitieux

L’OM vient de réaliser un recrutement estival ambitieux et plein de promesses.  Une situation qui a suscité de grandes attentes pour son premier match officiel au 3e tour préliminaire de la Ligue des Champions. Cependant, mercredi, le club phocéen a déçu en subissant une défaite sur le terrain du Panathinaïkós. La rencontre s’est achevée sur un score de 0 -1. Au-delà de ces chiffres, les joueurs dirigés par Marcelino ont semblé en manque de rythme tout au long du match. Ce qui laisse entrevoir des ajustements nécessaires. La pression s’intensifie alors que le prochain match approche. L’Olympique de Marseille a une chance de rédemption pour montrer le vrai potentiel de son recrutement estival.

L’OM peu inspiré sur le terrain

Le duel entre le club phocéen et le Panathinaïkós a mis en évidence les difficultés de l’OM à se forger des occasions. L’exception a été une tête manquée par Pierre-Emerick Aubameyang dans les gradins en première période. Le jeu marseillais a été marqué par la confusion et le manque d’inspiration, raconte le foot actualité. Il y a eu des séquences où ils ont eu du mal à aligner trois passes consécutives. En revanche, l’équipe d’Ivan Jovanovic a imposé une agressivité impressionnante. Elle a gagné la plupart des duels et a submergé les joueurs de l’OM par leur intensité.

L’expulsion de Geoffrey Kondogbia a finalement ouvert la porte au Panathinaïkós.  Ce dernier a exploité cette opportunité pour marquer grâce à Bernard et sanctionner les errements olympiens. Marcelino, le coach des Marseillais, a reconnu en conférence de presse. Son équipe n’avait pas atteint le niveau escompté selon lui. Le club marseillais était en phase de construction. En contraste, le gardien Pau Lopez a refusé toute excuse. Il a souligné l’absence de préparation comme justification. Il a surtout déclaré : l’Olympique de Marseille, est une équipe de renom, il doit viser la Ligue des Champions.

L’OM peut encore renverser la situation

Heureusement pour l’OM, une manche retour reste à jouer. Le Stade Vélodrome, vibrant d’enthousiasme, sera le théâtre du retournement de situation la semaine prochaine. «Notre objectif est clair : une victoire avec deux buts d’écart, soutenus par nos fans», a affirmé le coach marseillais. Pour franchir les barrages, une nette amélioration est impérative. Le club phocéen sait que cette fois, aucune opportunité supplémentaire ne sera accordée. Le défi est lancé pour poursuivre la route dans la Ligue des Champions.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici