L’inter Milan remporte la première manche des demi- finales de la Ligue des Champions

0
107

 L’inter Milan remporte la première manche des demi- finales de la Ligue des Champions

Jouant sur la pelouse des Rossoneri, L’inter Milan s’est imposé sur un score de 2 – 0 pour la première manche des demi-finales de Ligue des Champions. Avec les performances dont il a fait preuve, il entrevoit la finale.

L’Inter Milan gagne le match aller des demi-finales de la Ligue des Champions

L’inter Milan a réalisé une performance impressionnante à l’extérieur, lors du match aller  des demi-finales de la Ligue des Champions, jouant dans un San Siro acquis à la cause des Rossoneri. L’AC Milan, à qui les coéquipiers d’Edin Dzeko ont fait face, ont été battus sur un score de 2-0 à l’issue de la rencontre. C’est l’ancien attaquant de Manchester City qui a marqué le premier but, avant que Henrikh Mkhitaryan ne double rapidement la mise. Malheureusement pour Olivier Giroud et ses coéquipiers, ils n’ont pas été en mesure de rivaliser.

Les deux buts des Nerazzurri à la 8ème  et à la 11ème minute

Ce premier round des demi-finales de la Ligue des Champions a favorisé les Nerazzurri, avec une victoire par K.O à l’issue de la rencontre. L’Inter Milan s’est montré déchaînée et a triomphé de l’AC Milan sur un score de 2 – 0. Les Interistes ont été parfait au commencement du match, avec Edin Dzeko  qui trouve le chemin des filets à la 8ème minute. S’enchaîne un autre but avec le break d’Henrikh Mkhitaryan à la 11ème minute. L’AC Milan a été surpris par leur voisin qui avait exécuté d’autres plans que ce qu’il attendait visiblement. Les Nerazzurri ont dominé le milieu de terrain, avec leur 3-5-2, en utilisant toute la largeur. Ils ont également été très agressifs pour marquer leur premier but sur un corner frappé par Hakan Calhanoglu et repris d’une volée du gauche par Dzeko.

Les Rossoneri complètement dépassé

Les Rossoneri ont été pris de court et n’ont même pas eu le temps de comprendre ce qui se passait lorsqu’ils ont encaissé un second but sur un rush de Federico Dimarco côté gauche suivi d’une percée axiale de Mkhitaryan, qui a terminé avec force dans la surface de Mike Maignan. Malgré une défense totalement dépassée, symbolisée par le laxisme de Fikayo Tomori, le gardien français réussit à tenir bon avec l’aide de son poteau face aux attaques de Calhanoglu, Dzeko, Mkhitaryan et Nicolo Barella. Dzeko a continué à faire des misères à Tomori mais a manqué le cadre. Simon Kjaer a permis un penalty pour avoir accroché le remuant et précieux Lautaro Martinez. Mais l’arbitre a finalement changé d’avis après avoir consulté son écran, estimant que la faute n’était pas assez évidente.

L’Inter Milan à un pas de la finale 

Inoffensifs et ayant perdu Ismaël Bennacer sur blessure à la 18ème minute, les Milanais sont parvenus à la pause sans encaisser de nouveau but. Ils se sont montrés plus mordants ensuite, mais ont tardé à faire preuve de précision et de justesse dans le dernier geste. Brahim Diaz, Junior Messias et Sandro Tonali ont tous raté leur coup face à André Onana. Par ailleurs, Maignan a dû s’employer à nouveau face à Dzeko. Tonali a failli égaliser à la 62ème minute, mais a malheureusement trouvé le poteau. Olivier Giroud ne s’est pas révélé comme étant une menace. L’entrée en jeu de Divock Origi n’a guère été plus efficace que la prestation timide d’Alexis Saelemaekers et Théo Hernandez a été très décevante. Les Rossoneri ont dû attendre le temps additionnel pour placer leur premier tir cadré, mais cela n’a pas suffi à éviter une troisième défaite cette saison contre leurs voisins, après la Supercoupe d’Italie et le match retour en Serie A. Ils devront montrer un tout autre visage mardi prochain lors du match retour pour tenter d’empêcher les Nerazzurri d’obtenir leur ticket pour Istanbul 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici