Les échecs d’Achraf Hakimi finissent-ils par le rattraper

0
103

Les échecs d’Achraf Hakimi finissent-ils par le rattraper ?

Achraf Hakimi se trouve au cœur d’un feuilleton dans l’actualité football depuis un bon moment. Dans sa vie privée comme dans sa vie professionnelle, les fiascos s’enchaînent et peuvent grandement impacter sa carrière de footballeur.

Achraf Hakimi sera-t-il rattrapé par ses revers ?

Il semble que les problèmes d’Achraf Hakimi s’accumulent depuis un certain temps. Dans sa vie privée comme dans sa carrière de footballeur, les fiascos s’enchaînent au point que la crainte d’un réel impact sur sa carrière est sur toutes les lèvres. L’arrière-droit du PSG a été victime d’une fake news sur son divorce avec Hiba Abouk. Il a également été mis en examen pour viol et dernièrement, il a été suspendu par le PSG après son rouge contre Lorient.

Achraf Hakimi  d’abord mis en examen pour viol …

Les fiascos d’Achraf Hakimi ont commencé par une déclaration déposée par une jeune femme de 23 ans, qui l’accuse de viol. Cette dernière n’a pas souhaité porter plainte, alors le parquet s’est auto-saisi de l’affaire, vu la notoriété de l’auteur présumé.

La déclaration de la jeune femme a été faite le 26 février dernier et selon elle, les faits se sont déroulé au domicile du joueur du PSG en mi-janvier. Elle raconte que le joueur du PSG  l’aurait embrassée, soulevé ses vêtements et commis une pénétration digitale malgré ses protestations avant qu’elle ne réussisse à se dégager en le repoussant avec son pied. L’enquête est en cours.

… Avant d’être victime d’une fake news concernant son divorce

Par la suite, le latéral droit du PSG s’est retrouvé au cœur d’une folle rumeur étant en plein divorce avec Hiba Abouk. Le buzz a circulé sur la toile, comme quoi, le footballeur Marocain aurait monté une manœuvre pour priver son ex-épouse de 50% de sa fortune, que celle-ci aurait réclamé. Sur les réseaux sociaux notamment, la fake news affirmait que Achraf Hakimi aurait mis tous ses gains au nom de sa mère et ne possède donc officiellement rien qui lui appartient.

Cette histoire disant que l’international Marocain a mis sa fortune au nom de  sa mère pour ne pas la partagé avec son ex-femme a vu le jour le 13 Avril. Cette dernière s’en serait rendue compte devant le juge. Après avoir affolé la toile, la rumeur a été finalement démasquée. Tout a commencé par un tweet sur un compte ivoirien de 1,2 millions d’abonnés. A noter que cette page est réputée pour publier régulièrement de fausses informations. La nouvelle a ensuite été partagée des milliers de fois sur Twitter avant de migrer sur d’autres plateformes, puis d’être publiée sur des sites qui se prétendent sérieux, ainsi que sur leurs réseaux sociaux.

Comme l’histoire ne tient pas debout, des experts dans le domaine de l’information ont démontré assez vite qu’il s’agissait au fait d’une fausse nouvelle.

Suspendu à cause d’un carton rouge face à Lorient

Dans le domaine sportif, le joueur marocain du PSG connaît aussi un revers. En effet, Hakimi a été suspendu pour le déplacement de l’équipe parisienne à Troyes. Ce, en raison d’un carton rouge qu’il a reçu lors de la rencontre au Parc des Princes face à Lorient. Cette rencontre s’est soldée par l’échec du club tricolore sur un score de 1-3. Une défaite marquée notamment par deux cartons jaunes du latéral droit avant qu’il ne reçoive un carton rouge qui le met hors du terrain après 20 minutes de jeux. Résultat : Hakimi ne joue pas la rencontre du PSG face à l’ESTAC.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici