Le président de la FIFA réagit après des cris racistes à l’encontre de Samuel Umtiti

0
109
View of soccer ball on athletic field in stadium arena

Le match de série A entre Lecce et Lazio Rome a fait parler de lui dans l’actualité foot, à cause de chants racistes interprétés à l’encontre de Samuel Umtiti. Ce sont les supporters de Lazio Rome qui les ont proférés. Le président de la FIFA, Infantino, a tout de suite réagit.

Samuel Umtiti victime de cris racistes, la FIFA n’est pas resté silencieux

Les supporters de Lazio Rome, un club connu pour ses tendances fascistes, s’en sont pris à Samuel Umtiti, lors du match en série A à Lecce mercredi soir, d’après l’actu foot. Ils ont émis des chants racistes à l’encontre du Champion de la Coupe du Monde de 2018 et à son coéquipier Zambien Lameck Banda. A la fin de la rencontre, le défenseur français est sorti en larmes du terrain, bien que Lecce ait remporté le match. Face à cet événement, le président de la FIFA n’a pas attendu pour réagir.

Umtiti sort du terrain en larmes après les chants racistes

Le championnat du football italien a fait couler beaucoup d’encre dans l’actualité foot à la suite du match en série A confrontant Lecce à Lazio Rome. Les supporters de ce dernier ont entonné des chants racistes à l’encontre de Samuel Umtiti et de son coéquipier zambien Lameck Banda durant la rencontre. Ce dernier a été la première cible des chahuts, durant la première période du jeu, avant le Champion de la Coupe du Monde de 2018, qui a fait l’objet de cris racistes lors de la deuxième mi-temps. L’arbitre de la rencontre a alors arrêté le jeu pour attendre que le speaker revendique la fin des huées. Mais selon les rapports du club du Sud de l’Italie, le défenseur a demandé à ce que le match reprenne, car il voulait répondre aux insultes avec des actions sur le terrain.  Le président du club ajoute également que les encouragements ont submergé les cris racistes. Les fans de Lecce ont hurlé le nom de Samuel Umtiti.

La rencontre s’est soldée par la victoire de Lecce sur un score de 2-1. Umtiti a quitté le terrain en larmes sur les ovations des supporters  de son club.

Le président de la FIFA réagit immédiatement

La FIFA n’est pas restée silencieuse à la suite de cet événement, rapporte l’actu foot. Son président, Gianni Infantino, a réagi sur les réseaux sociaux en appelant à la solidarité pour Umtiti et Banda. Il a poursuivi en écrivant « Non au racisme », et en invitant la majorité des supporteurs, qui sont des gens bien, à se soulever pour faire taire les racistes une bonne fois pour toute.

Par ailleurs, la fédération française de football  a aussi tenu à soutenir le défenseur en mentionnant, toujours sur les réseaux sociaux, qu’elle est de tout cœur avec Umtiti et Banda.

Le Champion de la Coupe du Monde de 2018 a exprimé sur son compte Instagram, que le football, le plaisir et la joie sont ce qui compte.

Ce n’est pas la première fois que le racisme se manifeste sur les stades italiens. Particulièrement avec le club Lazio Rome, connu pour ses liens avec l’histoire fasciste. D’autres joueurs dans le foot africain ont déjà été victime de ces cris racistes. Il s’agit notamment de Victor Oshimen ou encore de Koulibaly, tous les deux des joueurs de renom dans le foot africain.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici