Une autre victoire pour Manchester City

0
62

Manchester City a évité un deuxième revers cette saison. Après leur défaite face à Arsenal au Community Shield, les champions en titre de la Ligue des Champions se sont rattrapés. Ils ont battu le FC Séville, lauréat de la Ligue Europa. Lors de la Supercoupe d’Europe de mercredi, ils ont triomphé avec un score de 1-1 à la fin du temps réglementaire. Les Citizens l’emportent finalement 5-4 aux tirs au but. Cette victoire marque une rédemption pour City. Elle souligne également leur détermination à préserver leur statut de puissance footballistique majeure et à balayer les déceptions antérieures.

En-Nesyri surprend Manchester City

Privé de De Bruyne et Bernardo Silva, considérés comme des génies, Manchester City a clairement ressenti leur absence. Le Belge est confronté à une indisponibilité de plusieurs mois et le Portugais est encore en convalescence. Ils ont laissé un vide dans l’équipe. Durant la première mi-temps, l’équipe dirigée par Josep Guardiola a montré des signes de difficulté, raconte le foot actualité. Les joueurs ont maintenu leur emprise habituelle sur le ballon. Cependant, ils ont eu du mal à percer la solide défense sévillane.

Les Citizens ont tenté de trouver des ouvertures. Une tête d’Aké et un tir de Grealish seulement ont inquiété le gardien Bounou. En revanche, l’équipe espagnole avait un plan bien défini. Elle a fermé les espaces centraux, resserré les lignes et exploité les contre-attaques. Une stratégie pour mettre en difficulté leurs adversaires. Cette approche s’est avérée payante lorsque, sur une transition rapide, Séville a pris l’avantage grâce à un centre précis d’Acuna. Ce dernier a été repris de la tête par En-Nesyri, déjouant ainsi la défense composée d’Aké et Gvardiol. Le score de ce match de la Supercoupe d’Europe est de 0-1 à la 26e minute.

Malgré cette situation, Manchester City a repris le contrôle du jeu en se positionnant dans la moitié de terrain adverse. Cependant, l’équipe anglaise n’a pas réussi à se créer des occasions suffisamment dangereuses pour marquer et égaliser avant la pause.

Rodri illumine le jeu

Heureusement pour Guardiola, la présence de Rodri a éclairé le jeu de Manchester City. L’Espagnol, héros de la dernière finale de la Ligue des Champions, a orchestré une superbe passe pour Palmer.  Ce qui permet aux Citizens d’égaliser en seconde période. Le score se chiffre à 1-1 à la  63e minute. Malgré les menaces de Séville, Rodri et Ederson ont joué un rôle crucial pour le club anglais. Ils ont stoppé les attaques et ont réalisé des arrêts décisifs. Ce qui a permis à City de triompher aux tirs au but et d’ajouter le trophée de la Supercoupe d’Europe à leur collection.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici